Event

Fifty Session | Moji x Sboy & Sqidji

Créés il y a cinq ans, les Fifty Sessions sont devenues année après année un véritable label de qualité à Bruxelles, un passage obligatoire pour les artistes émergents, belges ou internationaux.

Cet événement est terminé.
Catégories
Music
Organisé par
Fifty Session

Description de l’événement

Suite à la belle collaboration de l’année dernière avec le Vaux-Hall Summer, les deux partenaires remettent le couvert et, pour l’édition estivale, ils proposent des sessions hebdomadaires mettant en lumière deux artistes et un.e DJ belges.
Rendez-vous tous les mercredis du 23 juin au 11 août pour des concerts dans un cadre unique.

Moji x Sboy

Moji et Sboy sont deux amis d’enfance qui ont grandi ensemble à Liège en Belgique.

Se considérant véritablement comme deux frères, leur symbiose les pousse très rapidement à se lancer dans le rap en formant un duo, simplement intitulé Moji X Sboy.

A la suite de leur tout premier freestyle, ils atteignent plusieurs dizaines de milliers de vues sur Youtube, et remettent le couvert quelques mois plus tard avec le morceau Namek.

Créatifs et ambitieux, le duo continue sur sa lancée avec Regarde moi. Une track qui connaît un véritable succès avec ses 5 millions de vues.

L’engouement est réel de la part du public, qu’ils rencontrent sur scène lors du prestigieux Festival des Ardentes en 2019. C’est avec le beatmaker Ozhora Miyagi, qu’ils préparent alors leur premier album mais décident de sortir en décembre 2019 Ma go, une réelle pépite musicale, qui cumule déjà près de 20 millions de streams.

Sorti le 11 juin dernier, le premier projet du tandem s’avère donc aussi varié qu’authentique. Très attendu par leur public, leur 6ème titre Pas comme elles, est une véritable chanson d’amour, accompagnée d’une production pop rock apportant une véritable émotion à leur flow. Ce nouveau single de Moji X Sboy est perçu par le groupe comme la suite direct de leur plus gros hit, Ma Go.

Squidji

Il y a un an, SQUIDJI était postier. À 22 ans, il est aujourd’hui considéré comme l’un des noms les plus prometteurs de sa génération. En cause ? Un univers lyrique et sensible, fait d’histoires passionnées et de rimes imagées, qui le démarque sur le devant de la scène rap française. Après des débuts sur SoundCloud aux côtés de Captaine Roshi et des Ultimate Boyz, avec lesquels il remplit le Trabendo à seulement 17 ans, le chanteur et rappeur originaire du 15ème arrondissement de Paris commence à attirer l’attention en 2018 avec le single « Doudou », qui cumule à ce jour plus de 10 millions de streams, et les EPs Brahma et Saraswati.

Coincée quelque part entre le romantisme de la chanson française et l’énergie incisive du hip-hop, la musique de Squidji est une poésie du moderne. Il présenta en mai 2021 son premier album ‘Ocytocine’.

Nommé d’après la molécule du plaisir et de l’amour, ce premier long format précise l’univers de Squidji : un son porteur d’espoir, via lequel il se fait le reflet d’une génération qui prône le vivre-ensemble et célèbre continuellement les femmes. « Dans la vie de tous les jours, je suis très souvent entourée de femmes, avec lesquelles je discute énormément, expliquet-il de sa voix ténue. Il est donc naturel qu’elles soient aussi présentes dans ma musique. »

Pour donner corps à cette musique, Squidji s’est entouré d’une équipe d’« Avengers », comme il aime à les surnommer. Réalisé par Prinzly (Damso), Ocytocine a été composé par Paco Del Rosso (Damso), Saint DX, Ponko (Hamza), Dioscures (Laylow), Ikaz (13 Block), Sofiane Pamart (Dinos) et Benjay (Damso). Pendant un an, ces compositeurs se sont réunis dans différents studios entre Paris, Bruxelles et le Sud de la France, dessinant au fur et à mesure de leurs sessions l’ADN musical de l’artiste.
Ce qu’affirme également Ocytocine, c’est sa volonté de créer une musique universelle, qui s’adresse à toutes et à tous. Il n’y a qu’à regarder la liste des invité.e.s pour le comprendre :  Josman , Lous and The Yakuza , Lala &ce , Jäde l’énergie solaire de Disiz véritable mentor aux yeux de Squidji.

Découvrez le Vaux-Hall

Ce lieu situé dans le parc de Bruxelles, aussi exceptionnel que méconnu et longtemps abandonné, a fait l’objet de quatre années d’une restauration minutieuse menée par la Ville de Bruxelles qui, dès 2017, l’a rendu à sa fonction initiale. Une programmation culturelle et familiale y est assurée durant les week-ends d’été sous le nom de Vaux-Hall Summer.