Event

La Fête de la Musique @ Vaux-Hall Summer

Dans le cadre de Hello Summer, les activités estivales de la Ville de Bruxelles, une belle collaboration voit le jour entre la Fête de la Musique et le Vaux-Hall Summer.

Cet événement est terminé.
Catégories
Music
Organisé par
La Fête de la Musique

Description de l’événement

Lo

Révélé par le single Mort-né il y a quelques mois, le Bruxellois de 28 ans continue de tracer sa route en présentant son premier EP, Parades. Six titres entre le spoken-word, le slam et des échos de rap, le tout enveloppé de nappes de synthé. LO puise son inspiration autant dans le hip-hop que dans le rock. Il a également récemment remporté le concours « des artistes qui chantent en français », Du F. dans le texte.

« Si je remonte aux balbutiements, l’artiste qui m’a le plus marqué et influencé quand j’étais plus jeune, c’est MC Solaar. Je l’ai connu grâce à ma grande sœur, qui m’a fait découvrir plein d’artistes. Paradisiaque est le premier disque que je me suis acheté. Je ne comprenais pas grand-chose à ce qu’il disait à l’époque, mais il y avait quelque chose dans sa voix et dans la façon dont il récitait les mots qui me plaisait déjà beaucoup. MC Solaar m’a toujours impressionné dans sa façon d’écrire, dans ses arrangements musicaux que je trouve forts et novateurs. Je l’ai suivi jusqu’à son album Chapitre 7, le dernier sorti avant sa pause de dix ans. J’ai été un peu moins fan de son dernier album. Il a vraiment été ma porte d’entrée dans le monde de la musique et dans l’univers du rap. J’ai par la suite écouté IAM et plus récemment Kacem Wapalek, Nekfeu et Népal. Je continue à faire pas mal d’allers-retours entre le hip-hop et le rock, un autre genre que j’ai beaucoup écouté plus jeune. Le premier album de Linkin Park m’a vraiment mis des claques. Il m’a pas mal influencé lorsque j’ai monté mon premier groupe de rock quand j’étais adolescent, tout comme les Doors et Pink Floyd. Au milieu de ces deux genres, je suis très attaché au groupe français Odezenne. J’ai d’ailleurs pas mal écouté Dolziger Str. 2 pendant que j’écrivais les chansons de mon EP. Je me retrouve dans la manière dont ils utilisent les synthés dans leurs prods ainsi que dans leurs compositions et leur écriture. On peut aussi ressentir dans mes chansons une influence de Mezzanine de Massive Attack et Moon Safari de Air. Sur le travail de composition musicale, je crois que c’est vraiment deux albums qui m’ont forgé. » (Louise Hermant, Larsen°43)

Tukan

Tukan est né de la rencontre de quatre musiciens au jazz studio à Anvers, l’aboutissement de nombreux projets divers et variés, chaque membre apportant sa pièce au puzzle musical. Principalement destinée au live, où l’énergie se fait sentir le mieux, le groupe a profité du confinement pour enregistrer son premier EP et mettre l’eau à la bouche des corps dansants en quête de sens. 

—–

GLASS MUSEUM

Après Deux, le premier album du groupe sorti en mai 2018, Glass Museum a signé Reykjavík en 2020. Huit titres explosifs et très cinématographiques qui ont permis au duo bruxellois d’asseoir son identité musicale authentique à la table du jazz contemporain. 

Un duo à vivre « live » : à ne manquer sous aucun prétexte. 

Découvrez le Vaux-Hall

Ce lieu situé dans le parc de Bruxelles, aussi exceptionnel que méconnu et longtemps abandonné, a fait l’objet de quatre années d’une restauration minutieuse menée par la Ville de Bruxelles qui, dès 2017, l’a rendu à sa fonction initiale. Une programmation culturelle et familiale y est assurée durant les week-ends d’été sous le nom de Vaux-Hall Summer.